Pages

lundi 7 novembre 2016

Les Mystères de Larispem, Tome 1 : Le Sang Jamais n'Oublie

Le sang jamais n'oublie (Les Mystères de Larispem #1)



Auteur : Lucie PIERRAT-PAJOT
Editeur : GALLIMARD
Collection : Jeunesse
Pages :  272 pages
Prix : 16€
Date de Publication : 08/04/2016




Pour vous le procurer






Synopsis :
Larispem, 1899.
Dans cette Cité-État indépendante où les bouchers constituent la caste forte d'un régime populiste, trois destins se croisent... Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l'apprentie louchébem et Nathanaël, l'orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l'ombre d'une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution?

Maraudeuses, sabotages d'automates, livre indéchiffrable: au fil des ruelles de Paris se dessine un monde rétrofuturiste captivant. Un premier tome qui révèle le talent d'un nouvel auteur.


Mon Avis :

"Tu vois, Nathanaël, ce que je hais le plus chez les Larispemois, c'est cette façon de faire comme si Larispem était une cité entièrement neuve, née de leurs rêveries d'anarchistes. Voilà presque trente ans qu'ils changent le nom des rues, transforment les églises en club de discussion, en gares et en entrepôts. Pourquoi ? Pour que l'on oublie que Larispem n'est rien d'autre que Paris caché sous d'autres noms."
 
Après Christelle DABOS et sa "Passe-Miroir" (Chronique du tome 2 ici), voici la nouvelle gagnante du concours du premier roman jeunesse organisé par Gallimard, Télérama et RTL.
 
Tout d'abord, bravo aux éditions Gallimard Jeunesse pour leur travail éditorial car l'objet livre est magnifique.
 
Il est difficile de ne pas comparer ce livre avec la série de Christelle Dabos qui a eu un immense succès grâce à une imagination débordante et une plume vraiment belle et travaillée. Lucie PIERRAT-PAJOT est par ces aspects-là clairement à la hauteur.
En effet, son univers d'un Paris Steampunk où l'on voue un culte à Jules Verne et où les bouchers tiennent le haut du pavé est tout à fait original et formidablement bien construit. Grâce à sa très belle écriture, finement précise et quelques fois poétique, on s'y croirait.
 
Quant aux personnages, j'ai eu le sentiment que nous ne faisions que les effleurer. Ce n'est pas négatif : nous sommes ici dans un premier tome et clairement les trois personnages principaux ont un potentiel énorme qu'il me tarde de découvrir dans la suite de leurs aventures dans ce Paris si original.
 
En conclusion, un très bon premier tome à tous les niveaux plein de promesses pour la suite.
 
 
 
16/20

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire