Pages

lundi 11 avril 2016

La Végétarienne





Auteur : Han KANG
Editeur : Le Livre de Poche
Collection : -
Pages : 212 pages
Prix : 6,60€
Date de Publication : 02/03/2016









Synopsis :

Une nuit, elle se réveille et va au réfrigérateur, qu'elle vide de tous ce qu'il contenait de viande. Guidée par son rêve, Yonghye a désormais un but, devenir végétale, se perdre dans l'existence lente et inaccessible des arbres et des plantes. Ce dépouillement qui devient le sens de sa vie, le pouvoir érotique, floral, de sa nudité, vont faire voler en éclat les règles de la société, dans une lente descente vers la folie et l'absolu.




Mon Avis :

Ce roman, que je n'aurais honnêtement jamais lu si je n'avais pas eu l'opportunité de le découvrir dans le cadre du prix des lecteurs du Livre de Poche, m'a laissée totalement dubitative. Concrètement, je ne sais pas vraiment si j'ai aimé ou pas car je pense que je n'ai pas totalement compris le but de cette histoire.

Nous suivons donc Yonghye jeune femme qui se perd dans un mariage morne et qui une nuit, après un cauchemar, décide de ne plus manger de viande. Cependant, nous n'avons jamais une réelle explication de la part de Yonghye car nous n'avons jamais son point de vue.
Le livre est divisé en trois parties. Dans la première, nous suivons le mari de Yonghye qui doit accepter le nouveau choix de vie de sa femme qui s'avère radical et sans concessions. Ensuite, celui de son beau-frère, artiste méconnu qui va trouver dans cette nouvelle Yonghye une inspiration inattendue. Et enfin, la sœur de Yonghye qui essaie de comprendre sa sœur qui peu à peu se perd totalement jusqu'à mettre sa vie en danger.

C'est un livre déroutant, troublant, et quelques fois dérangeant où l'auteur passe d'une plume poétique et onirique, à un vocabulaire des plus crus et sans fards. Difficile donc de s'y retrouver.

Je ne sais vraiment pas comment me positionner face à cette œuvre car en plus, il n'y a pas de fin mot à cette histoire. En effet, l'auteur a fait le choix d'une fin ouverte et qui m'a laissée totalement perplexe.

En conclusion, un court roman sans doute intéressant mais que je n'arrive pas à cerner.

13/20
 
Besoin d'un autre avis ? Isabelle de Bibliza  vous donne le sien
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire