Pages

mercredi 6 avril 2016

Quand Souffle le Vent du Nord





Auteur : Daniel GLATTAUER
Editeur : Le Livre de Poche
Collection : -
Pages : 348 pages
Prix : 7,10€
Date de Publication : 30/03/2011
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Synopsis :
 
En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination. Alors même qu'ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l'autre... De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d'un chagrin d amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s'imposent une règle : reconnaître l'autre qu'ils n'ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler...
 
 
 
 
Mon Avis :
 
Dernier roman lu en mars et je ne vais pas faire durer le suspense, c'est un énorme COUP DE COEUR.
 
Roman épistolaire nouvelle génération avec un échange de mails entre deux personnes, Leo et Emmi, qui au début du roman ne se connaissent pas comme nous le dit le synopsis. J'adore les romans épistolaires nous n'avons pas de point de vue omniscient comme on peut l'avoir dans un roman. Ce que j'aime c'est que j'ai le choix de l'interprétation des mots, du ton, du sens que l'auteur du mail, dans le cas présent, veut donner à ses écrits. J'ai un peu la sensation que c'est moi qui crée les personnages tels que je voudrais qu'ils soient. Et j'adore ça.
De plus, ce genre de roman est toujours totalement addictif pour moi et celui-ci ne fait pas exception : je l'ai dévoré en moins de 24 heures.
 
Concernant les personnages, j'ai vraiment adoré suivre Leo et Emmi et leur magnifique histoire virtuelle. Mais alors Leo... Sa constance dans ses sentiments, sa façon de les exprimer, et son intelligence en font un homme comme on n'en fait plus.
En revanche, l'inconstance d'Emmi m'a quelques fois un peu frustrée même si je pouvais comprendre ses doutes.
 
Pour conclure et sans rien dévoiler, j'ai trouvé la fin vraiment très belle et sans doute la plus juste. Mais j'ai tout de même hâte de lire le tome 2 "La Septième Vague" et de retrouver mon Leo.
 
 
19/20
 
 
 

5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il est formidable. :)
      As-tu lu la suite?
      Merci pour ton commentaire :)

      Supprimer
  2. Ton commentaire me met l'eau à la bouche...ce livre est dans ma PAL...j'aime bien ce que tu dis du personnage masculin ☺

    RépondreSupprimer
  3. Ton commentaire me met l'eau à la bouche...ce livre est dans ma PAL...j'aime bien ce que tu dis du personnage masculin ☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est mon nouvel homme idéal livresque ;-)

      Supprimer