Pages

samedi 9 avril 2016

Silo, Tome 1





Auteur : Hugh HOWEY
Editeur : Le Livre de Poche
Collection : -
Pages : 740 pages
Prix : 8,60€
Date de Publication : 13/01/2016










Synopsis :

Dans un futur postapocalyptique indéterminé, quelques milliers de survivants ont établi une société dans un silo souterrain de 144 étages. Les règles de vie sont strictes. Pour avoir le droit de faire un enfant, les couples doivent s’inscrire à une loterie. Mais les tickets de naissance des uns ne sont redistribués qu’en fonction de la mort des autres.
Les citoyens qui enfreignent la loi sont envoyés en dehors du silo pour y trouver la mort au contact d’un air toxique. Ces condamnés doivent, avant de mourir, nettoyer à l’aide d’un chiffon de laine les capteurs qui retransmettent des images de mauvaise qualité du monde extérieur sur un grand écran, à l’intérieur du silo.
Ces images rappellent aux survivants que ce monde est assassin.
Mais certains commencent à penser que les dirigeants de cette société enfouie mentent sur ce qui se passe réellement dehors et doutent des raisons qui ont conduit ce monde à la ruine.




Mon Avis :


Quand j'ai découvert la sélection d'avril pour le prix des lecteurs du Livre de Poche, c'est ce livre-là qui m'a tentée le plus. Et quelle déception malgré un synopsis qui me semblait plein de promesses!

Il y a plusieurs raisons à cela. La première est sans doute le style de l'auteur qui est resté très plat et sans aucunes nuances ou variations.
Par ailleurs, du début du roman à la page 350 environ (soit la moitié de ce petit pavé), j'ai trouvé qu'il n'y avait pas véritablement d'action ou même d'histoire. Nous avons suivis 8 personnages principaux pendant ces 350 pages et 5 sont morts dans ce laps de temps ! George R.R. MARTIN n'a qu'à bien se tenir ! J'ai été frustrée par ce choix de l'auteur : on passe d'un personnage à un autre, on a tout juste le temps de commencer à s'attacher que c'est terminé : il ne fait plus partie de l'histoire. Quel est le but de ce choix ? Et surtout je n'ai pas vu une utilité quelconque pour l'avancement de son propos. 

"Silo" est donc un livre lent, ce qui en soi n'est pas forcément une tare pour moi mais alors j'ai besoin d'une plume à savourer. Ici ce n'est clairement pas le cas. Il y avait selon moi beaucoup de passages superflus; vers la fin je lisais en transversal certains chapitres et pour autant je n'ai jamais eu l'impression que je manquais d'informations pour comprendre l'histoire.
J'avais quelques fois le sentiment que l'action enfin décollait et puis quelques pages plus tard c'était déjà terminé. C'est un livre très inégal dans son intensité.

Pour la défense de ce livre tout de même, hormis avec "La Route" de Cormac McCarthy, je suis rarement convaincue par les livres post-apocalyptiques. Et Il y a malgré tout deux points positifs à cette lecture. Le premier c'est que la fin est une fin en soi. Aussi même s'il y a deux tomes encore dans cette série, je vais pouvoir m'arrêter là sans me poser de questions sur ce qu'il advient finalement de cette histoire. Et le second c'est qu'il m'a permis d'avancer dans mon challenge ABC 2016.



10/20
 
Besoin d'un autre avis ? Voici celui d' Isabelle de Bibliza


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire