Pages

vendredi 11 mars 2016

La Symphonie des Abysses - Tome 1

Couverture La symphonie des abysses, tome 1





Auteur : Carina ROZENFELD
Editeur : Robert Laffont
Collection : R.
Pages : 457
Prix : 17,90€
Date de Publication : 13/02/2014
 
 
 
 
 
 
 
 
Synopsis :
 
Un chant de liberté s'élève du fond des abysses, mais comment répondre à son appel quand un mur infranchissable vous en sépare ? L'Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d'eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d'une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu'ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif. Trois personnages principaux : Abrielle, Sa et Ca. Trois destins différents qui vont finir par se croiser pour composer la mystérieuse Symphonie des Abysses. Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village ou la musique est strictement prohibée, ou la pratiquer est devenu un crime. Jusqu'au jour ou elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses. C'est pour cette raison qu'elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence... Quant à Sa et Ca, deux Neutres, ni hommes ni femmes, ils s'aiment dans une ville ou les sentiments sont interdits. Deux futurs hommes qui vont devoir fuir leur quotidien afin de devenir les adultes qu'ils veulent être. Tous les trois finiront par se retrouver afin de construire leur identité et changer le destin de l'Anneau, grâce à la Symphonie des Abysses...
 
 
Mon Avis :
 
Je voulais découvrir Carina ROZENFELD depuis longtemps mais sans savoir par où commencer. J'ai trouvé ce roman, premier tome d'une duologie, à ma médiathèque alors je me suis lancée avec celui-ci car en plus le résumé me tenter beaucoup.
 
Ne faisons pas durer le suspense, j'ai été plutôt déçue par ma lecture. J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de longueurs et de répétitions avant que l'action prenne un tour intéressant.
Cependant, je me dis que cette présentation détaillée des trois personnages principaux et de leur environnement est peut-être nécessaire pour le tome 2. En effet, s'il y a peu d'actions, l'auteur a néanmoins pris le temps de réellement développer et approfondir le monde et les personnages qu'elle a créés. Et ce avec une plume poétique et musicale qui est un vrai plaisir à lire :
 
"Elle reporta ses pensées sur ce qu'elle était en train de faire, et écouta la pluie qui tombait. Le rythme de ses coups sur la vitre, Ticatac, Ticatac. Tac, Tac. Le tintement des gouttes rebondissant sur le cadre de la fenêtre, Tsing, Tsing. Elle se surprit à sourire. Wilrick pouvait prêcher tant qu'il le voulait, la musique était là, partout, si on voulait l'entendre. Et cela, même Braden et son titre tout-puissant ne pourraient le lui enlever."
 
Par ailleurs, le monde crée est vraiment original et bien exploité car au-delà d'une simple histoire pour jeunes adultes il y a une réelle réflexion sur la tolérance et l'acceptation de l'autre soulevait ici.
Pour cette raison et parce que l'action décolle dans les derniers pages, je lirai le dernier tome. Je conseille aussi cette lecture rien que pour l'écriture de Carina ROZENFELD qui détonne réellement dans le monde du Young-Adult.
 
 
13/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire