Pages

dimanche 20 mars 2016

Check-Point

Couverture Check-point





Auteur : Jean-Christophe RUFIN
Editeur : GALLIMARD
Collection : -
Pages : 379
Prix : 21,00€
Date de Publication : 10/04/2015








Synopsis :

Maud, vingt et un ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s'engage dans une ONG et se retrouve au volant d'un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Les quatre hommes qui l'accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l'image habituelle des volontaires humanitaires. Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu. Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement. À travers des personnages d'une force exceptionnelle, Jean-Christophe Rufin nous offre un puissant thriller psychologique. Et l'aventure de Maud éclaire un des dilemmes les plus fondamentaux de notre époque. À l'heure où la violence s'invite jusqu'au cœur de l'Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité bienveillante de l'action humanitaire? Face à la souffrance, n'est-il pas temps, désormais, de prendre les armes?



Mon Avis :

J'ai toujours un réel plaisir à commencer un nouveau livre de Jean-Christophe RUFIN qui est l'un de mes auteurs favoris depuis que je l'ai découvert avec "Le Grand Cœur" qui a été un énorme coup de cœur. Ce livre est dans la veine de son "Katiba" : un sujet d'actualité que l'auteur prend à bras le corps pour nous en montrer toutes les complexités grâce à ses expériences personnelles. Il a en effet été médecin et diplomate.

Concernant ce livre, Jean-Christophe RUFIN a été président d'Action contre La Faim. Aussi, nous voyons rapidement qu'il connaît et maîtrise son sujet sur le bout des doigts.
Pour ma part, je ne connais que trop peu ce sujet de l'humanitaire qui est bien plus complexe qu'il n'y paraît. Ce roman nous montre que les ONG et autres actions humanitaires ne regroupent pas que des personnes ayant une réelle motivation d'aide aux plus démunis.
Si nous pouvons avoir une vision faussée de l'humanitaire depuis notre confort occidental, j'ai trouvé que Maud, l'héroïne du livre, était cepedant bien trop naïve. Car, elle semble être engagée dans ce convoi en Bosnie sans avoir pris de réelles informations sur ce qui se passe sur le terrain, sans se poser beaucoup de questions. Et j'ai du mal à enviasger une personne choisir une carrière dans l'humanitaire sans s'intéresser un tant soit peu au contexte social et politique des pays dans lesquels elle va travailler.

Malgré tout, grâce à la plume de Jean-Christophe RUFIN qui comme toujours nous immerge dans son monde et son histoire en deux pages, ce fut une agréable lecture. Dans l'humanitaire, on découvre des pays, des personnes, des histoires personnelles et générales, mais aussi et surtout on se découvre soi-même. Et c'est aussi le cas pour Maud qui au fil de l'histoire acquiert enfin des opinions franches et même des convictions.

"Elle avait toujours déploré que la plupart des gens ne soient pas capables de comprendre la complexité des choses. Les paradoxes la séduisaient. Ils étaient comme l'aliment de l'intelligence."

Cette citation résume assez bien ce roman dans lequel il est impossible de prendre parti pour l'un ou pour l'autre au moment où les personnes du convoi sont séparées, chacuns ayant des intentions différentes. La situation du roman est complexe, le contexte de guerre dans lequel les personnages évoluent est complexe, et il est complexe pour moi d'avoir un avis tranché sur ce livre car je sais que j'ai aimé le lire mais il me reste tout de même un arrière-goût d'inachevé...

15/20 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire