Pages

lundi 7 août 2017

Dans la Forêt




Auteur Jean HEGLAND
Editeur : Gallmeister
Collection : Nature Writing
Pages : 304
Prix : 23,50€
Date de Publication : 03/01/2017



Pour vous le procurer







Synopsis :
Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses.
 
Considéré comme un véritable choc littéraire aux États-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.
 


☀☀☀☀☀


Mon Avis :
"Et même si ce n'est pas une autre civilisation vieille de 2000 ans qui arrive à sa fin, regardez toutes les petites dévastations - les guerres et les révolutions, les ouragans et les volcans et les sécheresses et les inondations et les famines et les épidémies qui remplissaient les pages lisses des magazines que nous lisions autrefois. Pensez aux photos des survivants blottis les uns contre les autres au milieu des décombres. Pensez à l'Amérique du Sud, à l'Afrique du Sud, à l'Asie Centrale, à l'Europe de l'Est, et demandez-vous comment nous avons pu être aussi suffisants. Pensez à la Lone Woman de l'île de San Nicolas et demandez-vous pourquoi nous avons pensé que nous serions sauvés."

Premier roman publié en 1996 aux Etats-Unis, ce texte est selon moi une lecture indispensable. Si aujourd'hui les livres de dystopie foisonnent, il y a 20 ans de cela "Dans la Forêt" a été un des premiers du genre.
Cependant, ici il ne s'agit pas de savoir pourquoi le monde n'est plus celui qu'il était mais simplement d'appréhender ce nouveau monde et ce qu'il a à nous offrir.
 
A travers une plume brillante et en parfaite adéquation avec son histoire, Jean Hegland pose une question simple : qu'est-ce qui nous est vraiment nécessaire et de ce fait perdure?
Dans ce roman, il y a 3 réponses à cette question : les gens et les liens que l'on tisse les uns avec les autres, la nature bien sûr qui pourvoit à nos besoins vitaux, et l'imaginaire et les histoires qui de tout temps ont existé.
 
Jean Hegland
 
Les deux héroïnes, Nell et Eva, qui se retrouvent seules dans une maison isolée dans la forêt de la Californie du Nord après la mort de leurs parents, vont donc devoir appréhender et s'approprier cette nouvelle vie sans électricité, essence ou tout autre technologie que nous considérons comme acquises à l'heure actuelle.
Evidemment, dans de telles conditions, nos instincts primaires, bons ou mauvais, nos instincts de survie se réveillent.
"Nous sommes cernées par la violence, par la colère et le danger aussi sûrement que nous sommes entourées par la forêt."

Enfin, ce texte est aussi une ode aux relations entre frères et sœurs, ici deux sœurs. Mais ce sont aussi ces liens si particuliers que l'on développe avec nos frères et sœurs, cette connivence, cet attachement, cet amour tout simplement, si beau que l'auteure a choisi de mettre en avant. Dans ce cadre-là, la dystopie est plus un prétexte pour développer cette histoire et la relation entre Nell et Eva.
 
Un très beau roman qui nous questionne sur notre rapport à la nature et à notre mode de consommation. Un texte avec deux héroïnes fortes et pleines de ressources. Une exhortation à protéger notre planète et ce qu'il en reste. A lire sans hésiter.
 
 
18/20
 
 
Pour info, il a été adapté sur Netflix.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire