Pages

mardi 31 janvier 2017

L'amie Prodigieuse

L'Amie prodigieuse



Auteur Elena FERRANTE
Editeur : GALLIMARD
Collection : Du Monde Entier
Pages : 389
Prix : 26,50€
Date de Publication : 30/10/2014



Pour vous le procurer










Synopsis :
Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu'elles soient douées pour les études, ce n'est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l'école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier. En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l'envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre. Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s'entraident ou s'en prennent l'une à l'autre. Leurs chemins parfois se croisent et d'autres fois s'écartent, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, après le passage par l'adolescence, à l'aube de l'âge adulte, non sans ruptures ni souffrances.
Formidable voyage dans Naples et dans l'Italie du boom économique, L'amie prodigieuse trace le portrait de deux héroïnes inoubliables, qu'Elena Ferrante traque avec passion et tendresse jusqu'au plus profond de leur âme.



 ☃☃☃☃☃


Mon Avis :


"C'était une vieille crainte, une crainte qui ne m'était jamais passée : la peur qu'en ratant des fragments de sa vie, la mienne ne perde en intensité et en importance."

Alors ce livre... J'en attendais beaucoup. Outre le mystère, apparemment résolu, sur qui est Elena FERRANTE, c'était le buzz autour de cette saga qui m'intriguait. Cette histoire d'amitié dans une Italie qui devait vivre un bouleversement économique me faisait penser à "D'Acier" de Sylvia AVALLONE que j'avais adoré. Malheureusement, avec "L'Amie Prodigieuse", je suis plus que mitigée.

Comme le prouve la citation ci-dessus il est évident que l'auteure a un véritable talent d'écriture. Ceci dit, j'ai trouvé qu'il y avait quelques fois des longueurs ou même que quelques fois même un sentiment de déjà vu pour certains passages.
 
En outre, je n'ai pas vraiment développé d'attachement pour ces deux jeunes filles. Je n'avais pas spécialement d'empathie pour elles. En réalité, je me suis sentie simple spectatrice pendant ce roman et jamais vraiment impliquée.
 
Enfin, j'ai trouvé que la relation entre Elena et Lila est avant tout plutôt malsaine. Elena est surtout en admiration devant Lila et est toujours en attente de son approbation. Et en même temps, il y a une réelle compétition entre les deux, à savoir qui fera mieux que l'autre dans tous les domaines : scolarité, culture, amours, argent... Bref, cette vision-là de l'amitié n'est pas la mienne.

Le livre se termine par une sorte de "plot twist" qui pourrait donner envie de lire le deuxième tome, car ce livre-là n'est que le commencement d'une tétralogie italienne (4 tomes) dont les trois premiers tomes ont été traduits en français, mais pour moi cela n'a pas suffit à me convaincre de continuer. Ceci dit, au vu des très bons avis, n'hésitez pas à vous faire votre propre opinion.



14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire