Pages

mardi 17 janvier 2017

Hortense

Hortense



Auteur Jacques EXPERT
Éditeur : SONATINE
Collection : -
Pages :  318 pages
Prix : 20€
Date de Publication : 09/06/2016











Synopsis :
1993 : Sophie Delalande est folle d'amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu'elle élève seule. Celle-ci lui permet d'oublier les rapports difficiles qu'elle entretient avec son ex-mari, Sylvain, un homme violent qui l'a abandonnée alors qu'elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. " Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. "
2016 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s'est jamais remise de la disparition d'Hortense. Fonctionnaire au ministère de l'Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu'au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c'est sa fille, c'est Hortense. Elle la suit, l'observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d'en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l'objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d'un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?
Avec ce nouveau roman, inspiré d'une histoire réelle, on retrouve le génie de Jacques Expert pour transformer les faits divers en romans captivants. Comme à son habitude, il ne se contente pas de faire preuve d'une extrême justesse psychologique mais multiplie les pistes, enchaîne les rebondissements jusqu'à un dénouement complètement imprévisible.



 ☃☃☃☃☃

Mon Avis :


"Je ne veux pas penser à toutes ces années passées à la chercher et à l'attendre. Je ne veux surtout pas m'avouer que j'avais perdu tout espoir. Elle est oubliée la femme sans âge, anonyme, l'ombre que j'étais devenue. Je revis."

Ce livre-là, face aux nombreuses éloges et au fait que ma fille a 3 ans comme la petite Hortense enlevée par son père, j'en attendais énormément. Peut-être trop. Car au bout du compte, je n'ai pas ressenti ce maelström d'émotions auquel je m'attendais.

Là où le bât blesse surtout c'est que je n'ai eu aucune empathie pour les personnages. Que ce soit pour Sophie ou Hortense/Emmanuelle. Encore aujourd'hui (j'ai lu ce livre début décembre) je ne sais pas trop pourquoi. Tout semblait pourtant en place pour que je m'identifie un minimum à ces femmes.

Il est possible que le fait que j'ai relevé certaines incohérences ait joué. En effet, j'ai trouvé que cette petite Hortense, qui est sensée ne pas avoir trois ans lorsqu'elle est enlevée, n'agissait pas et ne parlait pas comme une petite fille de son âge. Elle m'a parue avoir des réactions et des propos d'une enfant beaucoup plus grande. Et cela m'a gênée. 


 "On ne donne jamais assez d'amour à son enfant."

Malgré tout, je ne peux nier que la fin est totalement surprenante et j'ai trouvé que le choix de l'auteur de tout révéler dans la dernière phrase et nous laisser nous débrouiller avec ce retournement était pertinent et intelligent, et rajouter à notre sentiment de choc.

Ce thriller est idéal pour les personnes qui n'en lisent pas souvent car ils seront surpris à coup sûr.



15/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire