Pages

mercredi 27 janvier 2016

The sense of an Ending


Auteur : Julian BARNES
Editeur : Vintage Digital
Collection : Kindle Edition
Pages : 163
Prix : 5,77€
Date de publication originale : 04/08/2011
 
 
 
Couverture Une fille, qui danse
 
 

Synopsis:

Tony Webster and his clique first met Adrian Finn at school. Sex-hungry and book-hungry, they would navigate the girl-less sixth form together, trading in affectations, in-jokes, rumour and wit. Maybe Adrian was a little more serious than the others, certainly more intelligent, but they all swore to stay friends for life.

Now Tony is retired. He's had a career and a single marriage, a calm divorce. He's certainly never tried to hurt anybody. Memory, though, is imperfect. It can always throw up surprises, as a lawyer's letter is about to prove.

 

Mon avis:

Dans le cadre du challenge ABC, je me suis tournée vers Julian BARNES pour valider la lettre B. Evidemment, pour découvrir cet auteur j’ai choisi de lire son roman récompensé en 2011 par le Man Booker Prize (« Une fille, qui danse » en français, publié chez Mercure de France).

Tony, notre narrateur, est un homme de 60 ans qui voit sa petite vie paisible d’homme retraité bouleversée par le legs que lui fait la mère d’une de ses ex-petite amie de fac. Petite amie qui quelques mois plus tard sortira avec l’un de ses meilleurs amis, Adrian. Le fait d’être dans le testament de cette femme lui fait se poser beaucoup de questions sur son passé.

Ce livre est une réflexion sur la mémoire. Mémoire qui nous joue des tours et qui, consciemment ou pas, réécrit notre histoire à notre convenance. Tout au moins c’est ce que va constater Tony au fur et à mesure qu’il va questionner ses années de fac.

« When you’re young – when I was young – you want your emotions to be like the ones you read about in books. You want them to overturn your life, create and define a new reality. Later, I think, you want them to do something milder, something more practical: you want them to support your life as it is and has become. You want them to tell you that things are OK. And is there anything wrong with that?”

Il est difficile de résumer ou de parler de ce livre car nous ne savons pas nous-mêmes au fil de la lecture vers quoi nous allons. Des petites révélations sont parsemées tout au long du récit jusqu’à un dénouement éclatant.

« The more you learn, the less you fear. Learn not in the sense of academy study, but in the practical understanding of life.”

Enfin, et surtout, c’est un court roman qu’il faut prendre le temps de savourer car il est superbement écrit. La plume de Julian Barnes m’a fait penser à celle de Ian McEwan chez les anglais, et Philip Roth chez les américains de par les thèmes abordés (mémoire, vieillesse, culpabilité, responsabilité).

Un très beau livre qui, je pense, va me hanter encore longtemps car les remises en question du héros sont aussi peu celles de tout un chacun.

 

17/20

 

http://2.bp.blogspot.com/-EbKElB1PJXQ/VieSntwiviI/AAAAAAAAF2A/HtFTayWRDgg/s320/abc2016.jpg

7 commentaires:

  1. Description très convaincante. Je vais me procurer ce livre prochainement. Tu cites Ian Mc Ewan, son dernier livre "l'intérêt de l'enfant " est dans ma pile à lire pour une prochaine lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. DANS LA MIENNE AUSSI. JE N'AI ENCORE JAMAIS FAIT DE LECTURE COMMUNE MAIS SI LE CONCEPT T'INTERESSE, NOUS POURRIONS PEUT-ETRE FAIRE CETTE LECTURE ENSEMBLE ? MERCI BEAUCOUP POUR TON COMMENTAIRE, J'APPRECIE BEAUCOUP. A BIENTOT :-)

      Supprimer
    2. Oui ça me semble intéressant. En fait je comptais faire une vidéo sur le thème de la perte/maladie /maltraitance d'un enfant en lisant trois livres dont celui de Mc Ewan (les deux autres étant "camille mon envolée de Sophie Daull et "la maladroite" de Alexandre Seurat...ce sont des histoires vraies). Tu peux aller aussi voir mon instagram https://www.instagram.com/aubonheurdeslivres
      Aujourd'hui je finis la lecture de "une colère noire" du journaliste noir américain Ta-Nehisi Coates. Je pense que j enchainerais avec le roman de Mc Ewan. Je te tiens au courant si tu veux?

      Supprimer
    3. Je te suis déjà sur Instagram ;) Ah oui l'auteur de ta lecture en cours était hier dans la Grande Librairie. D'ailleurs, j'y avais vu également Sophie Daull. Pour le Alexandre Seurat, je ne connais pas du tout. Cette vidéo devrait être très intéressante. Je suis aussi sur Instagram https://www.instagram.com/annelaure83/. Tiens-moi au courant oui, ça devrait être intéressant.

      Supprimer
  2. Celui-là n'avait pas retenu mon attention sur LA. La cote moyenne était insuffisante pour me convaincre, le résumé non plus et tu viens de me faire changer d'avis.
    Je le mets dans ma wish-list. On verra s'il est disponible à la bibliothèque ou si je dois le demander pour mon anniversaire. ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Celui-là n'avait pas retenu mon attention sur LA. La cote moyenne était insuffisante pour me convaincre, le résumé non plus et tu viens de me faire changer d'avis.
    Je le mets dans ma wish-list. On verra s'il est disponible à la bibliothèque ou si je dois le demander pour mon anniversaire. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah chouette! Je suis contente d'avoir réussi à te convaincre :-) Et j'ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé.
      Ton anniversaire arrive bientôt?

      Supprimer