Pages

vendredi 17 novembre 2017

La Cité de L'Oubli




Auteur : Sharon CAMERON
Editeur : NATHAN
Collection : -
Pages : 462
Prix : 17,95€
Date de Publication : 05/10/2017



Pour vous le procurer






Synopsis :
Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent l’Oubli, un mystérieux phénomène qui efface leur mémoire. Pas celle de Nadia. Elle seule n’a pas oublié. Elle seule se souvient que se père a profité de ce bouleversement pour l’abandonner… Le nouvel Oubli approche. Nadia doit percer le secret de cette fatalité avant que sa famille ne vole à nouveau en éclats. Avant que la ville ne sombre encore une fois dans le chaos.


🍃🍃🍃🍃🍃


Mon Avis:
Comme vous le voyez sur ma photo, j'avais reçu les épreuves non corrigées de ce roman grâce aux Editions Nathan que je remercie chaleureusement. Je vous mets la photo de la couverture car l'objet livre est très beau.
La Cite de L'Oubli
 

Concernant l'histoire, j'ai été agréablement surprise par l'originalité du thème choisi par l'auteure Sharon Cameron.
 
Résultat de recherche d'images pour "sharon cameron"
Sharon Cameron
 
En effet, à travers cet histoire d'oubli qui s'abat sur la population tous les 12 ans, ce sont des questions telles que : que serions-nous sans nos souvenirs, comment se connaître quand on ne sait pas qui l'on est, l'importance du sentiment d'appartenance à un groupe ou une communauté.
Autant de thèmes rarement traités dans la littérature Y-A à mon humble avis.
 
Si l'écriture reste simple, mais efficace, ce sont bien les personnages qui m'ont plu. En effet, Nadia, qui n'est pas affectée par cet "Oubli", va tenter de comprendre ce qui le provoque et finir par découvrir que les autorités semblent profiter de cet évènement.
Cette jeune fille est très intelligente et fait preuve d'abnégation et de caractère pour parvenir à ses fins. Evidemment, Young-Adult oblige j'ai envie de dire, il y a une romance qui pour le coup m'a plutôt plu.
 
En conclusion, ce premier tome a été une lecture très agréable que je ne peux que conseiller.
 
 
16/20
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire