Pages

mercredi 12 octobre 2016

La Voie des Oracles, 1 - Thya

Thya (La Voie des Oracles, #1)

Auteur : Estelle FAYE
Editeur : SCRINEO
Collection : -
Pages :  337 pages
Prix : 16,90€
Date de Publication : 09/10/2014


 
 

 
 
 
 
 
 
Synopsis :
La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l'Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement.
Dans une villa d'Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l'Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu'elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l'avenir incertain.
Lors d'une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s'emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu'elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.

Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n'est pas exactement celui que lui décrivait son père…
 
 
 
Mon Avis :
Ce sont les éloges de Maëlys de la chaîne Youtube " Elphriya - La dévoreuse de Livres" (le lien de sa chaîne à droite dans le blogroll) qui m'ont poussée à emprunter ce livre à ma médiathèque. Et si tu passes par là Maëlys je t'en remercie car j'ai beaucoup aimé et déjà emprunté le tome 2.

L'univers de ce roman est tout à fait intéressant et peu commun. Nous sommes donc en Gaule au Vème siècle après J.-C. (ce qui est déjà en soi un contexte rare en Fantasy) mais une Gaule peuplée de créatures de l'imaginaire comme des faunes, une ondine, des anciens dieux, etc. Si un petit approfondissement sur le contexte historique et culturel de l'époque ne m'aurait pas déplu (même si clairement l'auteure connaît son sujet), ce savant mélange fonctionne parfaitement grâce à la très belle plume d'Estelle FAYE.

"Un printemps précoce recouvrait de vert tendre les forêts de Gaule. En ce début de cinquième siècle après J.-C., la vie, l'espoir semblaient renaître, après quelques années difficiles qui avaient ébranlé Rome. Après des décennies d'invasion, les Huns avaient été repoussés jusqu'au-delà des lisses, les postes avancés qui marquaient les frontières de l'Empire. Le faune avait vu, enfin, les soldats quitter sa forêt, retourner dans leurs garnisons. Cependant, pour lui, la paix n'apportait ni soulagement, ni repos."
 
Cette plume a clairement été ce qui m'a le plus marquée dans ce premier tome : si elle sait être poétique comme le montre l'extrait ci-dessus, l'auteure nous met directement dans l'action grâce à une plume vive et pleine d'allant quand l'histoire le nécessite.
 
Les personnages quant à eux sont tous très bien travaillés et attachants chacun à leur façon. Thya, notre héroïne, est une femme forte qui embrasse son don et ce qu'il implique sans quantités d'états d'âme et j'ai beaucoup apprécié. L'autre personnage principal est Enoch, et il est mon préféré. J'ai le sentiment que cet homme-là a encore beaucoup à nous dévoiler et j'ai hâte de savoir ce qu'il en est.
 
Pour conclure, je ne peux que conseiller ce premier tome. Et si un autre argument vous est nécessaire : avez-vous vu la magnifique couverture d'Aurélien POLICE (encore plus belle en vrai) ?
 
 
15/20
 

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Le 2 devrait être lu le mois prochain. Et le 3 en décembre si tout va bien!
      Encore merci.
      Des bisous :)

      Supprimer