Pages

samedi 2 septembre 2017

The Girls




Auteur : Emma CLINE
Editeur : La Table Ronde
Collection : Quai Voltaire
Pages : 336
Prix : 21€
Date de Publication : 25/08/2016



Pour vous le procurer





Synopsis :
Le Nord de la Californie, à l’époque tourmentée de la fin des années 1960. Evie Boyd a quatorze ans, elle vit seule avec sa mère, que son père vient de quitter. Fille unique et mal dans sa peau, elle n’a que Connie, son amie d’enfance. Mais les deux amies se disputent dès le début de l’été qui précède le départ en pension d’Evie. Un après-midi, elle aperçoit dans le parc où elle est venue traîner, un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l’atmosphère d’abandon qui les entoure la fascinent. Très vite, Evie tombe sous la coupe de Suzanne, l’aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d’une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais aux yeux d’Evie, il est exotique, excitant, électrique, et elle veut à tout prix s’y faire accepter. Tandis qu’elle passe de moins en moins de temps chez sa mère, et tandis que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche à grands pas d’une violence impensable, et de ce moment dans la vie d’une adolescente où tout peut basculer.
Dense et rythmé, le remarquable premier roman d’Emma Cline est saisissant de perspicacité psychologique. Raconté par une Evie adulte mais toujours cabossée, comme jamais remise de son expérience sectaire ni de son enfance
ballotée, il est un portrait indélébile des filles comme des femmes qu’elles deviennent. Il est aussi le tableau très documenté d’un monde parallèle et inquiétant. Celui d’une secte qui n’est pas sans rappeler la tristement célèbre Famille de Charles Manson, dont la légende noire flotte au-dessus de Hollywood depuis près d’un demi-siècle.


☀☀☀☀☀


Mon Avis:


Quel premier roman!

Emma Cline a 27 ans quand elle publie ce texte en 2016 et c'est un raz-de-marée. Et pour cause : ce texte est bien plus qu'un récit romancé de l'affaire Manson et de sa secte qui ont fait les gros titres à la fin des années 60.

Résultat de recherche d'images pour "emma cline"
Emma Cline

Evidemment, nous suivons cette secte et son évolution qui va conduire à ce massacre que tout le monde connaît.
Mais ce qui compte, selon moi, dans ce roman c'est le cheminement de cette adolescente paumée qui se laisse emporter par amitié (amour?),  par ces personnes qui vivent différemment et qui prêchent un mode de vie différent. Tout va très vite pour Evie qui va de plus en plus délaisser les siens.

Le tour de force est la construction du récit. Evie adulte se remémore ces mois où elle a côtoyé ceux qui deviendront devant ses yeux des meurtriers. Grâce à ces flash-back, et en conséquence au recul de la narratrice, Emma Cline peut développer les sentiments,  questionnements et ressentis de la jeune Evie. Aussi, il m'a été facile d'avoir de l'empathie pour notre héroïne.

Toujours grâce à ce procédé, et aux rencontres de Evie de nos jours et aux moments du drame, l'auteure traite également du féminisme, de la place des femmes dans la société, et de leur relative autonomie. Quelle évolution pour les femmes depuis les années 60, quels rapports avec les hommes, comment sont-elles traitées par eux, comment se traitent-elles elles-mêmes ?
Autant de questions abordées dans ce texte porté par une plume poétique ou oppressante au besoin.

Une sacrée découverte pour moi, une auteure à suivre assurément.


18/20

Il vient de sortir en poche chez 10/18 alors n'hésitez pas !

3 commentaires:

  1. J'attends sa parution en poche au Québec avec une vive impatience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il sort bientôt? C'est une petite pépite! N'hésites pas à me faire de ton avis quand tu l'auras lu et merci pour ton commentaire :)

      Supprimer
  2. J'avais énormément aimé cette lecture également... L'atmosphère y était pour beaucoup !

    RépondreSupprimer