Pages

lundi 25 septembre 2017

Holomorphose Tome 1 - Blasphème




Auteur : Jean VIGNE
Editeur : CHAT NOIR
Collection : -
Pages : 440
Prix : 19,90€
Date de Publication : 15/09/2016



Pour vous le procurer






Synopsis :
Depuis son récent déménagement à Grenoble, Solana est devenue une ado solitaire, sans ami ni attache. Son année de terminale s’avère compliquée, entre un père absent, une mère détachée et une bande de jeunes qui l’a prise pour cible. Difficile de faire pire … et pourtant. La destruction semble s’installer dans les parages, chez Solana plus exactement, qui bientôt ne peut plus bouger le petit doigt sans déclencher une catastrophe. Les cadavres se multiplient en ville, les portes de l’apocalypse sont sur le point de s’ouvrir et Solana pourrait bien en être la clef.


🍃🍃🍃🍃🍃


Mon Avis:
Je ne vais pas m'attarder sur ce livre que j'ai terminé mais que je n'ai vraiment pas aimé.
 
Il s'agit d'un roman fantastique sur une ado qui se découvre des capacités hors normes et plutôt flippantes il faut bien l'avouer. Des créatures fantastiques vont alors être à ses trousses pour s'accaparer Solana et son sang bien particulier.  Jean Vigne est un auteur français qui a sa base d'inconditionnels parmi les personnes qui lisent beaucoup de ce genre.
Pour ma part, j'ai des lectures éclectiques et diversifie les genres mais je n'ai pas accroché à ce texte pour plusieurs raisons.
 
La première est que je n'ai eu aucune empathie pour le personnage principal. Solana m'a plus exaspérée qu'autre chose. Sa famille, ses amis et son histoire en général ne m'ont pas plu.
Les seuls personnages que j'ai trouvé intéressants sont celui de la femme flic et de sa fille malade. 
 
La deuxième raison est la plume de l'auteur. L'écriture m'a semblé incohérente, basique, voir presque parlée quelques fois. Quand je lis, j'ai besoin que la plume soit travaillée. Ici, c'était comme si j'écoutais parler une personne lambda. Et pourtant, il y avait quelques fois dans les dialogues des façons de s'exprimer qui ne collaient pas avec le reste. Des ados qui utilisent des mots comme "par ailleurs" pendant leurs échanges je n'y crois pas trop.
 
Bref, une lecture qui ne m'a rien apportée, qui n'était pas pour moi et que je vais très vite oublier.
 
 
07/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire