Pages

mercredi 11 avril 2018

Un Assassin de Première Classe




Auteur : Robin STEVENS
Editeur : FLAMMARION Jeunesse
Collection : -
Pages : 352
Prix : 15€
Date de Publication : 07/03/2018









Synopsis :
«Nous étions au milieu du wagon, trop loin de la porte pour partir en courant. Nous devions nous cacher, sinon ils nous surprendraient! Nous n’avions pas le choix. J’ai plongé sous la nappe et Daisy s’est enfoncée près de moi comme un lapin dans un terrier.»

Hazel et Daisy partent en vacances à bord de l’Orient-Express avec M. Wong. Une seule interdiction : jouer les détectives.
Alors qu’un espion se cache dans le train, une riche héritière est assassinée dans une cabine verrouillée de l’intérieur. Le club de détectives est obligé de reprendre du service! Attention, elles ne sont pas les seules sur l’affaire...



🌺🌺🌺🌺🌺



Mon Avis:
Quelle jolie découverte que ce roman policier jeunesse ! 

Troisième tome d'une saga qui en VO compte déjà 6 volumes et deux nouvelles, nous suivons Hazel et Daisy qui se sont autoproclamées détectives. Les deux premiers volumes ont également été publiés chez Flammarion Jeunesse et je compte bien me les procurer et suivre les aventures de ces deux jeunes filles très attachantes.

Un coupable presque parfait (Une enquête trépidante du club Wells & Wong, #1)De l'arsenic pour le goûter (Une enquête trépidante du club Wells & Wong, #2)

Si l'on peut lire ce livre sans avoir lu les deux précédents, de nombreuses allusions sont faites aux enquêtes antérieures et leurs répercussions sur la vie des deux adolescentes. Il semblerait en effet que dans "De l'Arsenic pour le Goûter" les choses ne se soient pas déroulées facilement pour Hazel et Daisy et que cette enquête ait eu un fort impact, plutôt négatif, sur leurs vies.

C'est dans ce contexte que nous retrouvons nos deux héroïnes. Pour les vacances, et pour ne pas les laisser seules dans leur pensionnat, le père d'Hazel les emmène en voyage à bord de l'Orient-Express avec pour seule interdiction de ne pas jouer les détectives.
Chose impossible évidemment pour nos deux héroïnes quand Mrs Daunt est retrouvée morte dans son wagon fermé de l'intérieur...
Les filles vont donc enquêter sur les passagers, peu nombreux, qui font partie du voyage.

Robin Stevens

Clin d'œil appuyé au "Crime de l'Orient-Express" d'Agatha Christie, ce texte est un pur plaisir. 
Le huis-clos est parfaitement exploité par l'auteure et je dois bien dire que je n'ai pas su avant la révélation qui était l'auteur de ce crime. 
De plus, et c'est ce qui a fait toute la différence pour moi, l'auteure utilise également le contexte historique pour étayer son histoire. Nous en sommes en effet à l'été 1935, période évidemment très troublée en Europe : montée des régimes fascistes et nazis, tensions dans les Balkans, premières mesures anti-juifs...
Dans ce contexte les relations entre les voyageurs sont tendues et les tensions personnelles exacerbées. 

Nos deux héroïnes, elles, ne perdent pas leur sang froid et sauront résoudre cette enquête grâce à un travail minutieux. Nous suivons ces évènements grâce à Hazel qui, en sa qualité de secrétaire du Club des Détectives Wells and Wong, retranscrit les différentes étapes de la résolution.

En conclusion, un procédé narratif ingénieux, une enquête bien ficelée et des héroïnes très attachantes, une combinaison parfaite pour un très bon policier jeunesse que je recommande à tout le monde, petits et grands.



17/20


Merci Flammarion Jeunesse pour cet envoi.
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire